~ Paroles dites (à Dhagpo Bordeaux) ~

En mars 2013, Thinley Rinpoché est venu à Dhagpo Bordeaux pour donner un enseignement sur l’esprit d’éveil. Il a alors rappelé l’importance de soutenir la compassion avec le discernement ou la sagesse. L’exemple choisi fait sourire.

Il est important, dans l’aide que nous donnons aux autres, de le faire avec lucidité, c’est-à-dire éclairés par la sagesse, d’être conscients des conséquences de nos actes et de faire ce que nous savons réellement faire et non d’agir comme « une princesse infirmière ».

Photo by The New York Public Library on Unsplash

Savez-vous de quoi je veux parler ? Pendant la première guerre mondiale, les soldats du front russe, malades et blessés, étaient soignés en priorité par les princesses de la famille tsarine, désireuses d’aider mais incapables de le faire. C’était le cauchemar des blessés : parce que c’étaient des princesses, on ne pouvait pas leur refuser l’accès au front mais elles étaient totalement incapables de soigner correctement. Elles-mêmes ne s’en rendaient pas compte et agissaient en toute bonne conscience. Mais elles torturaient les pauvres malades en essayant de les soigner et il y avait toujours d’autres infirmières qui devaient passer après elles pour refaire les bandages… etc.

Être une « princesse infirmière », c’est cela : penser bien faire tout en infligeant une autre forme de souffrance. Il faut donc avoir de la lucidité pour savoir comment aider de façon vraiment bénéfique et pas seulement pour se donner bonne conscience. Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte et, en ce sens, c’est une science subtile.

~ ∴ ~