~ Paroles dites (à Dhagpo Bordeaux) ~

Lors de l’inauguration de Dhagpo Bordeaux, à la fin des travaux d’agrandissement, en octobre 2019, Jigmé Rinpoché a donné des instructions de pratiques. En voici un extrait :

« De façon générale, nous avons une certaine manière d’entrer en relation avec les caractéristiques de l’esprit. Je sais que ce n’est pas habituel de les nommer de cette manière, ces caractéristiques sont en fait les émotions qui nous traversent. Nous ne sommes pas vraiment de mauvaises personnes, il nous faut néanmoins voir comment se déploient en nous les nombreux attachements, ainsi que l’orgueil et la jalousie à partir desquels la colère s’élève de temps en temps. C’est ainsi que parfois nous sommes heureux et parfois pas du tout, parfois nous avons une mauvaise vision des autres et parfois une bonne. Tous ces états d’esprit se succèdent de façon incessante.

La première étape consiste à en prendre de temps en temps conscience, à les reconnaître, ce qui constitue une base sur le chemin. La deuxième étape consiste à relier tout ce que nous percevons, les moments de bien être et les moments de déplaisir, les moments de colère, et toutes ces émotions, à la caractéristique principale c.à.d à l’émotion qui les sous-tend. Plus nous sommes conscients de ce qui fait notre personnalité, notre caractère, cela peut paraitre étrange, mais moins nous sommes emportés par les circonstances que nous rencontrons. Que ce soit la vision que nous avons des autres ou la communication dans laquelle nous nous engageons, comprenant ce qui se passe en nous, nous pouvons réajuster notre motivation dans la direction de l’esprit d‘éveil. C’est par la connaissance de ce que nous sommes qu’une transformation devient possible, mais bien souvent en situation, nous oublions les instructions. C’est alors le rappel qui est aidant : revenir à ce que nous éprouvons, percevoir notre manière d’entrer en relation avec ce qui se passe.

Si nous mettons cela en pratique, une profonde compréhension de ce que nous sommes peut émerger. Nous nous familiarisons alors avec les fonctionnements de notre esprit et nos différents modes de perceptions et nous suivons moins ce qui est nuisible. Il en va de même lorsque nous allons au marché : nous connaissons tous les étals, nous savons où se trouvent les différents articles et du coup, nous savons comment nous y prendre. A bien connaitre nos fonctionnements, nous ne nous y perdons plus. »

~ ∴ ~