Le livre du mois de février 2020

présenté par l’équipe des bénévoles de la bibliothèque de Dhagpo Bordeaux

Le chemin est le but

Chögyam Trungpa (1940-1987) figure majeure du bouddhisme tibétain, enseigna longtemps aux États-Unis, s’adressant directement à ses étudiants dans leur langue, qu’il maîtrisait parfaitement.

Le Chemin est le But est la transcription de deux séminaires de 1974, où chaque chapitre se compose d’un enseignement, suivi d’échanges avec ses auditeurs, dans un style moderne et percutant qui a aussi fait la renommée de Chögyam Trungpa. Dans cet ouvrage, il est question de méditation, avec un rappel des bases fondamentales, notamment la posture en 7 points – l’assise dans sa simplicité – puis de Shamatha, le « développement de la paix » et Vipashyana, le « développement de la vue » ; passage de l’attention à la conscience attentive.

Bien qu’il s’adresse à tous les publics, ce manuel de base peut nous dérouter car il nous explique à la fois les fondements de la méditation, mais aussi des notions plus complexes du Vajrayana qui mériteraient d’être développées. Chögyam Trungpa a souvent recours à des symboles pour mieux transmettre son message aux Occidentaux, évoquant par exemple l’importance de l’ami spirituel comme étant notre « étoile de Bethléem ». L’auteur aborde aussi les aléas de la pratique, l’ennui que l’on rencontre, mais aussi nos résistances, nos blocages psychologiques qu’il faut voir pour mieux les dépasser. Ces désagréments sont pour lui nécessaires, tout autant que l’engagement dans la pratique méditative, qui est pour lui le seul chemin. Enfin, Chögyam Trungpa, nous parle aussi de solitude, car notre chemin est singulier, donc solitaire, où personne ne peut nous sauver – de rien.

  • Référence

Chogyam Trungpa

« Le chemin est le but »

Éditions Véga 

∴ ◊ ∴

Ce livre est disponible à la bibliothèque de Dhagpo Bordeaux
dans la section « Méditation »
(Réf. 201 CHO)

Livres des mois précédents

Petites instructions essentielles

Un petit livre précieux de Kyabjé Dudjom Rinpoché qui compile diverses interventions données principalement au cours des années 70. Avec précision et concision, l’auteur nous donne les points clés du bouddhisme, avec dans un premier chapitre les fondamentaux, les trois véhicules, le refuge, l’esprit d’éveil…, mais aussi des enseignements plus confidentiels, avec Le Véhicule Adamantin des Secrets Mantras. C’est par un poème, « l’essence de la voie », que l’auteur conclut cette première partie nous invitant à méditer ces premiers enseignements.

Les chapitres suivants abordent des thématiques très différentes avec un bref historique de la lignée des Nyingmapas ou la présentation des différents bardos, chacun agrémenté de quelques vers de l’auteur, manière subtile de nous transmettre l’essence de ses paroles. Cet ouvrage assez éclectique s’adresse à différents lecteurs, chacun pouvant picorer ça et là, au gré de ses envies ou de ses besoins, les conseils qui lui correspondent.

Pour finir, Kyabjé Dudjom Rinpoché nous livre un peu de son histoire en deux pages, une occasion supplémentaire de nous donner inspiration et effort pour le « sublime dharma ».

  • Référence

Dudjom Rinpoché

« Petites instructions essentielles »

Éditions Padmakara

∴ ◊ ∴

Ce livre est disponible à la bibliothèque de Dhagpo Bordeaux
sur une des étagères
« Bases du bouddhisme »
(Réf. 200 DUD)

Le temple tibétain et son symbolisme

Tcheuky Sengué qui étudie le bouddhisme depuis 20 ans, nous propose une visite guidée – non exhaustive – des principales caractéristiques du « temple tibétain » ou lhakhang.

S’adressant autant aux simples voyageurs qu’aux pratiquants avertis, c’est pas à pas que nous découvrons « la demeure des Dieux » ou la signification du symbolisme du temple tibétain : d’abord par son environnement immédiat, ce que l’on voit à son approche, les drapeaux à prières, les stoupas … puis par son architecture, dont la symbolique est d’une grande richesse. De l’extérieur, on franchit le porche pour découvrir l’intérieur du temple, les murs aux couleurs chatoyantes, les fresques innombrables, l’autel avec ses offrandes et la statue du Bouddha, dont l’auteur nous fait découvrir les multiples détails.

À travers la présentation des rituels bouddhistes tibétains, leurs fonctions et les objets qui leur sont associés, on pénètre dans le monde des divinités, permettant aux pratiquants de se relier à cette « nature ». Enfin, Tcheuky Sengué nous donne quelques exemples de temples les plus célèbres, au Tibet mais aussi en France.

  • Référence

Tcheuky Sengué

« Le temple tibétain et son symbolisme »

Éditions Claire Lumière

∴ ◊ ∴

Retrouvez ce livre à la bibliothèque de Dhagpo Bordeaux
au rayon « Art » (Réf. 700; tout ce qui touche à l’art himalayen et tibétain)

La liane magique

Édité et traduit par le comité Padmakara, il s’agit de 108 Jatakas recueillis il y a 2 000 ans par le poète indien Kshemendra.

Les Jatakas ou « contes des vies antérieures » ont été transmis par le Bouddha lui même et cette transmission se poursuit aujourd’hui. Pourquoi ces contes ? Pour nous montrer que l’éveil est possible. Avec pour toile de fond « Les 4 nobles vérités », Bouddha  met en scène  ces « 12 hauts faits qui jalonnèrent sa vie » et prend comme antidote les 6 paramitas que sont la générosité, la  patience, la discipline, la  persévérance, la concentration et la  connaissance. Il nous indique ainsi le chemin à prendre et nous propose une sagesse que nous pouvons mettre en œuvre dans notre vie quotidienne. Des contes comme autant de feuilles qui composent cette liane magique.

  • Référence

Kshemendra

« La liane magique : les hauts faits du bodhisattva »

Éditions Padmakara

∴ ◊ ∴

Retrouvez ce livre à la bibliothèque de Dhagpo Bordeaux
au rayon « Maîtres de tradition tibétaine » (Réf. 923)